solewa

Le soleil, c'est notre énergie

Actualités

Faites partie des 50 bâtiments solaires financés par Solewa

Vous souhaitez construire un hangar agricole à moindre coût, grâce à une prise en charge* par SOLEWA ?

Bonne nouvelle : SOLEWA cherche des bâtiments pour installer ses panneaux photovoltaïques !

En tant que producteur d’énergie solaire, Solewa a pour ambition de développer la production d’électricité verte en investissant dans la construction de bâtiments photovoltaïques.

Solewa propose donc de financer tout ou partie de la construction d’un bâtiment et se rémunérera sur la vente d’électricité des panneaux photovoltaïques installés en toiture… Vous profitez ainsi d’un bâtiment solaire à moindre coût tout en valorisant votre patrimoine.

Etes-vous éligible ?

  • Vous êtes propriétaire d’un terrain pouvant accueillir un bâtiment de 600m² ?
  • Votre transformateur électrique est à moins de 200m ?

Contactez-nous vite au 02 51 40 11 88 pour participer au programme !

*Sans ou avec participation financière du propriétaire en fonction de la situation géographique, du format de bâtiment, du coût de raccordement au réseau Enedis, de l’orientation et de l’inclinaison. Estimation de la participation financière Solewa lors du rendez-vous technique. Coût du bâtiment selon étude lors du RDV technique, comprenant le permis de construire, la charpente, la couverture, le local onduleur. Hors terrassement, plots béton et tranchées pour les câbles solaires. Montant de participation Solewa plafonné au coût maximal du bâtiment soit 45 000€. Bail d’une durée de 30 ans. Ce document n’est pas une promesse de bail, il ne peut engager la société Solewa. Ce document est un résumé de ce que pourrait être les conditions économiques du projet de location de toiture. En cas d’accord, une promesse de bail emphytéotique sera signée.

Une ferme bretonne en chemin pour l’autonomie énergétique

Le 22 Octobre dernier, la ferme bio du P’tit Gallo a ouvert ses portes au public.

L’EARLde la Janaie (nommée ferme du P’tit Gallo) a souhaité faire découvrir son exploitation agricole sur le chemin de l’autonomie énergétique.

Cette ferme laitière diversifiée, située à Montreuil le Gast en Bretagne (35) est un exemple innovant en faveur du climat : de la production laitière à l’unité de méthanisation, en passant par la production d’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques, Yves Simon gérant de l’EARL, a présenté sa volonté de réduire l’impact environnemental de sa production.

La ferme de la Janaie c’est :

  • SAU : 95 Ha
  • 12 UTH
  • 80 vaches laitières
  • Production annuelle : 450 000 L dont 400 000 L transformés à la ferme
  • En agriculture Bio depuis 2000
  • 12 salariés
  • Un magasin de vente directe
  • Une marque propre de produit laitier « Le P’tit Gallo »
  • Une centrale solaire de 125 kWc
  • Une unité de Méthanisation

Du photovoltaïque en autoconsommation avec vente de surplus

Yves Simon, exploitant agricole et gérant de l’EARL a souhaité diversifier son activité en construisant un atelier de transformation du lait  et en créant sa propre marque « Le P’tit gallo ». Il est membre fondateur du réseau Invitation à la ferme. Tout cela est en cohérence avec les valeurs fortes de son entreprise orientée vers un système toujours plus durable, autonome et économe.

C’est donc en accord avec ses valeurs environnementale qu’ il a souhaité installer des panneaux solaires sur son exploitation agricole.  Avec son activité de transformation laitière, l’EARL est un gros consommateur d’énergie, le bureau d’études Solewa a donc orienté ce projet photovoltaïque vers une installation en autoconsommation avec vente de surplus.

En Novembre 2018, la centrale solaire du P’tit Gallo d’une puissance totale de 125kWc fut mise en service et couvre une partie des besoins en électricité de l’exploitation agricole.

Une telle centrale produit l’électricité « verte » équivalente à la consommation électrique annuelle de 133 individus.

 

 

 

 

Lauréat à l’appel d’offres CRE

Nous venons de l’apprendre :

Grâce au travail de veille de notre bureau d’études et de nos ingénieurs photovoltaïques, Solewa a obtenu 1,4 MWc de projets photovoltaïques !

En effet  les résultats de l’appel d’offres toiture viennent d’être publiés :

267 nouveaux lauréats ont été sélectionnés pour des installations de 100 kWc à 8 MWc en toiture.

Famille 1 : 100 à 500 kWc : 62,99 MWc lauréats pour un volume appelé de 150 MWc. Tarif moyen de 97,48 €/MWh en baisse de 1,5% comparé à la session de Mars 2019

Famille 2 : >500 kWc : 64,4 MWc Lauréats pour un volume appelé de 150 MWc. Tarif moyen de 86,54 €/MWh en baisse de 7% comparé à la session de Mars 2019

Solewa est donc lauréat de 6 dossiers soit 1,44 MWc !

Une école produit de l’énergie solaire

Une toiture solaire de 36kWc qui couvre largement la consommation de l’école

La ville du Mans s’est engagée dans une démarche globale de ville durable et cet été, l’école primaire Roger Bouvet a bénéficié de travaux de rénovation de toiture intégrant des panneaux solaires.

Solewa est intervenu dans l’étude et l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture de l’école. Une centrale solaire de 36 kWc fut installée et produira près de 41 000 kWh. La consommation de l’établissement scolaire qui est de 26 000 kWh sera donc largement couverte par la production des panneaux photovoltaïques.

Cette belle initiative solaire du Mans Métropole permettra non seulement de produire de l’électricité verte, mais aussi de sensibiliser les jeunes générations à l’enjeu climatique.

Bravo Le Mans Métropole !

Un bâtiment BEPOS avec 135m² de panneaux solaires

Un nouveau bâtiment labellisé BEPOS (Bâtiment à énergie positive) avec 135m² de panneaux photovoltaïques a été inauguré à Trangé (72) le 31 Août 2019. Il s’agit de la maison des associations dont la toiture solaire installée par Solewa est totalement invisible depuis le sol, ceci grâce au travail du cabinet d’architecture A2A et au bureau d’ingénierie LCA.

 

Déjà 16000kWh d’énergie solaire produite en 4 mois

Le bâtiment comprend une installation solaire de 22.6 kWc, soit 135m² de panneaux photovoltaïques, qui ont déjà produit 16 000kWh  depuis la mise en service du 4 Avril 2019.

La production des panneaux solaires en temps réel

Un panneau situé à l’entrée de la maison des associations indique en temps réel l’énergie renouvelable produite grâce à la toiture solaire.

Cette toiture photovoltaïque produira chaque année l’équivalent de la consommation électrique moyenne annuelle de 24 individus (hors chauffage).

Cette toiture composée de panneaux solaire a permis de répondre aux exigences du label Bepos pour la construction de bâtiment à énergie positive.

Une initiative de la mairie de Trangé (Sarthe) engagée dans la transition énergétique et qui produira désormais de l’électricité verte grâce aux panneaux solaires !

Des ombrières de parking produisent l’électricité d’un Intermarché

Et si vos parkings produisaient votre électricité…. tout en faisant profiter vos clients de places ombragées ?

Depuis 2018, Le Groupement des Mousquetaires s’est engagé auprès du gouvernement dans le programme « Place au Soleil » afin de développer la production d’énergie renouvelable.

C’est dans cette démarche que l’Intermarché de Vire (Calvados) a installé des ombrières de parking pour produire sa propre électricité.

Ombrière photovoltaïque

C’est une centrale photovoltaïque d’une puissance de 162000 Wc, soit 918m² de panneaux solaires sur ombrières, qui a donc pris place sur le parking de cette grande surface dans le Calvados.

Le principe de cette installation solaire est de couvrir les aires de parking par des toitures intégrant des panneaux solaires. Les avantages sont multiples :

  • Optimiser ses parkings pour produire de l’énergie renouvelable
  • Maîtriser son budget énergétique et réduire ses factures d’électricité
  • Améliorer le confort des clients et salariés en les abritant du soleil et des intempéries.
  • Conférer une image d’entreprise innovante et responsable
  • Réduire son empreinte carbone

Grâce à ce parking couvert avec toiture photovoltaïque, l’Intermarché de Vire produira 162 000  kWh d’électricité verte chaque année. L’équivalent de la consommation électrique annuelle de 150 personnes !

Production d'énergie renouvelable

 

Le témoignage de M.Fiaux sur ce projet d’ombrière solaire pour le groupe Immo Mousquetaires :

Pour quelles raisons vous êtes-vous lancé dans le solaire?

Depuis juin 2018, le Groupement des Mousquetaires a choisi de s’engager auprès du Gouvernement dans le Programme « Place au Soleil », en produisant de l’énergie renouvelable.

Autoconso ou revente, qu’avez-vous choisi et pourquoi ?

Pour l’instant, le choix a été fait d’implanter des panneaux photovoltaïques en autoconsommation uniquement, en fonction des études d’optimisation des consommations des points de vente.

Quels sont les bénéfices pour votre entreprise, vos clients ?

Nos bénéfices sont :

  1. une indépendance et une plus grande visibilité sur notre facture énergétique à long terme
  2. l’amélioration du confort des clients grâce aux ombrières de parking
  3. mais aussi la production d’une énergie verte en accord avec nos principes de développement durable.

Êtes-vous satisfaits de notre prestation ?

Oui, nous sommes très satisfaits de votre prestation et espérons qu’elle se poursuivra sur de nombreux autres projets communs.

Merci à IMMO Mousquetaires de nous avoir partagé leur expérience et les photos de ce projet d’ombrières photovoltaïques.

ombriere

1 000m² de toiture solaire mixant vente totale et autoconsommation

C’est au sein du GAEC de la Métairie, à Peuton en Mayenne que Stéphane et Claudine BELLEY et Ronan LEBLANC ont fait le choix d’investir dans le solaire une première fois en 2009 puis à plusieurs reprises jusqu’en 2018. Au total leur exploitation est équipée de 1000m² de panneaux photovoltaïques.

Le photovoltaïque : une solution pour diversifier ses revenus

Les associés du GAEC sont Claudine et Stéphane BELLEY et Ronan LEBLANC. Ils sont producteurs de lait avec 80% de Montbéliarde et 20% de Prim’Holstein. Ils exploitent 106 hectares dont 27 en culture.

Claudine et Stéphane se sont installés en 1986 et se sont associés avec Ronan en 2015. Ils emploient 1 salarié à temps partiel pour la traite en 2 x 7.

En 2009, le GAEC cherchait un revenu complémentaire extérieur au revenu agricole. Leur intérêt pour les énergies renouvelables les ont amené à étudier le photovoltaïque. Il se lance donc une première fois dans la production d’énergie solaire avec un projet de 260m² (36 kWc) en vente totale.

Convaincus de la rentabilité de leur investissement, ils ont multiplié les projets photovoltaïques à 4 reprises : en 2015, ils ont installé 2 centrales solaires de 60m² soit 2 x 9 kWc en vente totale. Puis ils ont de nouveaux fait confiance à Solewa en 2018 pour l’installation de 2 centrales solaires sur la même toiture: l’une de 73 kWc (460m²) en vente totale et l’autre en autoconsommation de 27 kWc (170m²) avec vente du surplus.

Les panneaux solaires pour financer un bâtiment neuf

La dernière installation photovoltaïque a été installé pour moitié sur un bâtiment existant et pour l’autre sur un bâtiment neuf. Elle été mise en service pendant l’été 2018.

L’objectif était de reconstruire un bâtiment génisse pour gagner en performance et en confort. « Nous voulions que le solaire nous paie le bâtiment neuf en 15 ans comprenant charpente, bétons, aménagement, bardages » annonce Stéphane BELLEY, « ça a été possible car le projet couvre pour moitié un bâtiment existant ».

Aujourd’hui l’installation solaire couvre les emprunts et les frais d’entretien. Une fois l’amortissement terminé, l’installation amènera un revenu complémentaire à l’exploitation « sans travail supplémentaire » confie Stéphane BELLEY.

La production d’électricité pour 70 foyers

Le GAEC de la Métairie recontacte Solewa en 2017 et nous fera confiance sur un nouveau projet pour au final totaliser 1000m² de toiture solaire sur l’exploitation soit une puissance de 126 kWc en vente totale et 27 kWc en autoconsommation avec vente du surplus. La production d’électricité solaire grâce à une telle installation est estimée à 170 000 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 70 foyers !

Des économies d’énergie grâce à l’autoconsommation

Après 3 expériences fructueuses en 2010, 2015 et 2016. Les gérants du GAEC ont souhaité lancer un projet plus conséquent sur un bâtiment neuf destiné aux génisses.

Une partie de cette centrale est raccordée au réseau ENEDIS en vente totale et l’autre partie est raccordée sur la ferme en autoconsommation avec vente du surplus. Cette dernière solution permet au GAEC de réaliser des économies d’énergie en réduisant sa facture d’électricité.

 

Retour d’expérience de Stéphane BELLEY – GAEC DE LA METAIRIE

Autoconsommation ou revente, qu’avez-vous choisi et pourquoi ?

L’électricité va en augmentant, nous avons donc intérêt à l’autoconsommer. La difficulté est l’adéquation entre la production solaire et la consommation surtout en production laitière (traite 2×7). Nous consommons assez peu. Pour que l’installation soit rentable, la coupler avec une autre installation en vente totale permet de mutualiser les coûts et donc d’améliorer la rentabilité.

Quels sont les bénéfices pour vous et votre entreprise ?

La production d’électricité solaire permet de diversifier ses sources de revenus non liés aux cours de produits agricoles et aux aléas climatiques.

Comment se passe la relation avec Solewa ?

Très bonne relation. Bon suivi autant administratif que technique. C’est une entreprise qui tient la route. Solewa présente un rapport qualité/prix très intéressant.

Que pensez-vous de l’installation et des produits Solewa ?

Les panneaux installés sont de dernière génération, au top de la technologie. Solewa est attachée à la qualité. Le SAV est réactif et efficace. Monter une installation sans suivi peut être une catastrophe. Je voulais une entreprise qui dure pour m’accompagner pendant 20 ans voire plus.

Quels sont les points forts de la société ?

Très bon suivi administratif, très bon relationnel : très important vu la complication avec ENEDIS, EDF OA Solaire. Les techniciens électriques sont très professionnels.

Est-ce que vous recommanderiez Solewa ?

Oui bien sûr, c’est déjà fait. Le sérieux de l’entreprise et des produits proposés, c’est ça qui compte.

 

 

 

 

 

4 500m² de panneaux solaires sur une exploitation agricole en Loire-Atlantique

C’est au sein du GAEC de la Cocoderie, à Avessac (44) que la famille Robin a fait le choix d’investir dans le solaire pour une des plus grandes superficies réalisées par Solewa : 4500m² de toiture photovoltaïque sur une exploitation agricole.

Le photovoltaïque : une solution pour financer un bâtiment agricole

 

Agriculteurs depuis 3 générations, Hervé, Guylaine et leurs 2 fils Laurent et Arnaud sont spécialisés dans l’élevage de vaches laitières, de porcs et dans la culture céréalière depuis plus de 38 ans.

En 2016, ils réfléchissent à une solution de financement pour construire un nouveau bâtiment de stockage de fourrage et matériel agricole.

Après réflexion, la famille Robin s’oriente vers le photovoltaïque. En effet, la vente d’énergie solaire permet de financer la construction d’un bâtiment agricole. En rénovant la toiture d’un bâtiment avec des panneaux photovoltaïques ou en construisant un nouveau hangar avec des panneaux solaires, les bénéfices de la vente d’énergie permettent de diversifier les revenus des exploitants agricoles. Cette nouvelle activité permet ainsi de payer tout ou partie de l’investissement.

La production d’électricité pour 360 foyers

onduleur centrale solaire

Le GAEC de la Cocoderie nous contacte en 2017 et nous fera confiance sur un projet d’envergure : 4500m² de toiture solaire soit une puissance de 750 kWc en vente totale. La production d’électricité solaire grâce à une telle installation est estimée à 900 000 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 360 foyers !

L’installation photovoltaïque a été mise en service fin 2018, soit 18 mois après la signature du devis. Cet investissement sera amorti sur 15 ans. Après ces 15 années, les bénéfices de production d’énergie solaire seront une source de revenus supplémentaires pour le GAEC.

Une charpente solaire métallique

charpente métallique solaire

D’un point de vue technique, le bâtiment mesure 175 m de long sur 26m de rampant. La charpente en métal est l’œuvre d’un charpentier local, la couverture en bac acier a été posé par Solewa. Il faut savoir que l’installation d’une toiture solaire aussi importante est un chantier exceptionnel dans l’univers agricole, plutôt habitué à des surfaces de 600m².

Installation centrale solaire agricole

L’avis d’Hervé Robin, associé du GAEC :

Pourquoi avez-vous fait confiance à Solewa ?

C’est une boite sérieuse qui travaille sur le sujet depuis 2006, on a eu confiance en Solewa, on ne le regrette pas. Elle est spécialisée dans le photovoltaïque, ça nous rassure…plutôt qu’une société qui partirait dans tous les domaines…

Quels ont été les points forts et les axes d’amélioration sur ce projet ?

Quand on s’engage dans un projet solaire, on ne connait pas le métier, on a eu la bonne surprise d’avoir un très bon suivi administratif par Annette, Sylvie et Laurie, c’est appréciable.

La production est suivi par Solewa pendant les premières années, c’est rassurant pour nous et cela devrait être systématique au moins le temps de prendre les bons réflexes (suivi, factures…), c’est rassurant et sans doute pas apprécié à sa juste valeur.

En point d’amélioration, pour en donner un, il faudrait plus prévenir le client lors des livraisons de matériels pour ne pas être surpris des camions qui arrivent chez nous.

Recommanderiez-vous Solewa ? 

Oui je recommande Solewa à qui m’interroge pour faire une installation solaire car ils sont professionnels, sérieux, parce qu’ils ne travaillent pas en sous-traitance et que le chantier est suivi jusqu’à son terme.

Inauguration d’un bâtiment agricole photovoltaïque à Triaize (85 Vendée)

Lundi 27 Mai, nous inaugurions 2 bâtiments agricoles photovoltaïques d’une puissance de 2 x 100kWC sur la commune de Triaize en Vendée.

Ce projet photovoltaïque répond à la demande de Benoît et Pierre Gaborieau les propriétaires agriculteurs, qui souhaitaient construire 2 hangars prévus pour le stockage de 5500 tonnes de blé dur.

Ces 2 bâtiments agricoles sont recouverts d’une toiture de 600m² de panneaux photovoltaïques , soit d’une puissance de 100kWc chacun.

La production d’électricité de cette centrale solaire sera vendue et le chiffre d’affaire réalisé remboursera une partie des frais de construction des 2 hangars agricoles.

M.Landais maire de Triaize, M.Vinet directeur céréales CAVAC et M. Charpentier conseiller départemental, étaient présents lors de l’inauguration du projet.

Monsieur le maire a félicité cette démarche en faveur de la transition énergétique. En effet, cette centrale solaire contribuera à produire l’équivalent de la consommation électrique de 100 foyers.

 

 

 

Le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques

Vous êtes nombreux à nous poser la question du recyclage des panneaux solaires photovoltaïques.

Solewa, en tant qu’installateur de centrales photovoltaïques, est adhérent de l’organisation PV Cycle,  l’éco-organisme sans but lucratif agréé pour la collecte et le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques usagés. 

L’association a réalisé une vidéo de 4 minutes, expliquant le principe de collecte et recyclage des panneaux : Voir la vidéo « Le photovoltaïque se recycle »

Dans cette vidéo, vous pourrez découvrir le parcours d’un panneau photovoltaïque usagé au travers de la filière PV CYCLE et de ses acteurs.

Quels sont les points importants à retenir sur le recyclage des panneaux solaires :

  • Arrivé en fin de vie, un panneau photovoltaïque se recycle
  • La collecte et le recyclage des panneaux photovoltaïques usagés représente un coût, supporté par le consommateur final à l’achat, au travers de l’éco-participation. En fin de vie du panneau, l’enlèvement du panneau usagé est donc sans frais.
  • Pour un module photovoltaïque à base de silicium cristallin avec cadre en aluminium, le taux de valorisation atteint 95% :
    • Le boitier de jonction et les câbles sont retirés en même temps que le cadre aluminium et sont envoyés dans une unité dédiée au recyclage des câbles à Montpellier.
    • Le verre représente près de 80% du poids d’un panneau solaire photovoltaïque et est recyclé.
    • Avec des aimants pour les métaux ferreux et un courant de Foucault pour les métaux non ferreux, PV Cycle récupère et valorise les métaux contenus dans le laminé.
    • Les polymères, notamment le tedlar constituant la face arrière du panneau solaire photovoltaïque, sont séparés, puis transformés en combustible solide de récupération afin de servir de nouvelle source d’énergie.
  • Plus de 200 points de collecte sont disponibles en France et pour les gros volumes un camion est envoyé pour enlèvement sur site.
  • En 2018, PV Cycle a inauguré la première usine française dédiée au recyclage des panneaux photovoltaïques  de type « silicium cristallin »

En assurant sur le long terme la récupération et le recyclage des modules photovoltaïques en fin de vie, la filière photovoltaïque française affirme ainsi son exigence de haute qualité environnementale.

Recyclage panneau solaire